Guilde Rp - Serveur Kirin Tor
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Lore] Dalaran et le Kirin Tor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Méloromie
Admin
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: [Lore] Dalaran et le Kirin Tor   Ven 21 Oct - 7:37

Introduction


Nous allons traiter de deux sujets indissociables : La Cité-Etat de Dalaran et le Kirin Tor. Plusieurs points seront traités, de façon à pouvoir présenter convenablement le sujet. Certaines informations seront mise à jour et dans ce cas là, une annotation sera ajoutée en précisant quel passage a été retravaillé. Le sommaire ci-dessous est sujet à êtres adapté également. Si vous avez des questions, des remarques, n'hésitez pas à ouvrir un sujet dans la rubrique débat du forum.
Le sommaire


► Origines et Histoire :
• Dalaran, Cité-Etat.
• Le Kirin Tor.

► Quel'dorei et Sin'dorei :
• Le Concordat Argenté.
• Les Saccage-Soleil.

► Personnalités du Kirin Tor :
• Archimage Antonidas.
• Archimage Rhonin.
• Archimage Jaïna Portvaillant.
• Archimage Khadgar.

• Archimage Krasus (Korialstrasz).
• Archimage Kalec (Kalecgos).

• Archimage Modera.
• Archimage Ansirem.
• Archimage Karlain.
• Archimage Vargoth.

• Archimage Kel'thuzad.
• Archimage Arugal.
• Prince Kael'thas.


Dernière édition par Méloromie le Ven 21 Oct - 10:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arcanum-dalaran.forumactif.org
Méloromie
Admin
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: [Lore] Dalaran et le Kirin Tor   Ven 21 Oct - 9:56



Origines et Histoire


Dalaran, Cité-Etat :

Dalaran, surnommée la Cité Pourpre de part la couleur de ses toits, est l'une des plus anciennes Cités d'Azeroth après Stromgard. C'est une Cité-Etat, c'est à dire qu'elle est située sur un espace géographique qu'elle contrôle et possède ainsi sa propre souveraineté.

Son Histoire remonte à l'époque de l'Empire d'Arathor, dirigé par le Roi Thoradin. Pour cause, c'est sous l'accord de ce dernier, après sa mort, que l'un de ses fils eu la possibilité de bâtir Dalaran. La ville prospérait avec les années et malgré la réglementation sur l'utilisation de la magie, de nombreux mages rejoignirent la Cité et y bâtir ce qui s’appellerait la Citadelle Pourpre. Ce haut lieu devin l'épicentre de la politique de Dalaran, mais ce fût également l'Académie de magie. Nombreux furent ceux et celles qui longèrent ses murs. Notamment Antonidas, Rhonin, Khadgar, Jaïna, et tant d'autres.

Malgré les nombreuses précautions prisent par les mages, les Démons de la Legion Ardente avait envahie les rues de la Cité Pourpre. Le chaos qui y régnait poussé les dirigeants de Dalaran a demander l'aide des Quel'dorei du Royaume elfique de Quel'thalas. L'action était risqué et les dirigeants de la Cité Pourpre craignaient de subir la colère de la Cité-état de Stromgard. C'est dans ce contexte de tensions que fût fondé l'Ordre de Tirisfal et sa Tirisgarde.


Stromgarde à son apogée.


C'est seulement au moment où l'Empire d'Arathor s'effondrait que les mages purent prendre le contrôle de Dalaran et en faire officiellement une Cité-Etat. L'effondrement de Stromgarde et l'exode qui suivait permis les fondations respectives d'Hurlevent, située dans la Forêt d'Elwynn, et de Lordaeron, située dans la Clairière de Tirisfal. Profitant de la situation générale, les dirigeants de la Cité Pourpre en profitèrent pour faire de celle-ci la Capitale de la magie en Azeroth, rivalisant avec l'Académie de Lune d'Argent en Quel'thalas. C'est également sur cette période qu'ils fondèrent le Kirin Tor.

Mais la prospérité de Dalaran allait êtres ébranlée sur plusieurs année. Durant la Seconde Guerre, la Cité Pourpre rejoignait l'effort de guerre de l'Alliance (qui se nommait à cette époque l'Alliance de Lordaeron, fondée par le Roi Terenas Menethil II de Lordaeron et le Seigneur Anduin Lothar d'Azeroth. Elle regroupait les Royaumes Humains de Lordaeron, Gilnéas, Hurlevent, Stromgarde, Alterac, Dalaran, mais également les Nains Barbe-de-Bronze et Marteau-Hardis, les Gnomes de Gnomeragan et les Quel'dorei de Quel'thalas.) envoyant de ce fait Magus et Archimages combattre la Horde des Orcs venus de Draenor. L'invasion portait un coup fatal à la Cité Pourpre qui fût détruite pour la toute première fois de son Histoire.


Lordaeron avant sa chute.


Dalaran, reconstruite peu de temps après la Seconde Guerre, n'était pas au bout de ses peines. Alors que le dernier des Gardiens de Tirisfal était mort (Medivh), une ombre bien pire s'étendait en Lordaeron. Alors que la Legion Ardente étendait de nouveau sa corruption sur le Royaume Humain de Lordaeron, l'Archimage Kel'thuzad avait minutieusement préparé -avec le Culte des Damnés qu'il dirigeait alors- l'arrivée du Fléau. Chassé par le Kirin Tor et accusé de Nécromancie, il mènera à sa perte Lordaeron.

La neutralité de Dalaran envers le Royaume de Lordaeron face au Fléau scellait à nouveau le sort de la Cité Pourpre. Lordaeron détruite et aux mains des mort-vivants du Fléau, c'est un Prince Arthas corrompu au côté d'un Kel'thuzad sous forme de Liche avec à leur côté l'armée du Fléau qui ébranlé la Cité. C'est sous les ordres de son mentor l'Archimage Antonidas que Dame Jaïna -alors encore son apprentie- quittait les lieux à la hâte, promise à un plus grand destin. L'Archimage Antonidas y laissera la vie, comme tant d'autres mages qui auront protégés la Cité autant que possible. C'est Archimonde, invoqué par Kel'thuzad, qui détruira la Cité Pourpre pour la deuxième fois en utilisant une reproduction de celle-ci faites de sable.

Les quelques mages survivants à l'attaque, aidés par Garithos et des survivants de Lordaeron, ainsi que par des survivants Quel'dorei ayant échappés à la chute de Lune d'Argent et à l'explosion du Puits de Soleil, réussirent à récupérer Dalaran des mains du Fléau. Ils dressèrent un dôme arcanique pour les protéger pour ainsi rebâtir la Cité Pourpre, tandis que le Royaume d'Hurlevent luttait contre les Réprouvés. Des mort-vivants qui reprirent leur conscience, libérés de l'emprise du Roi Liche et du Fléau.  



Archimonde détruisant Dalaran


Après la reconstruction de Dalaran, c'est l'Archimage Rhonin qui succédait au défunt Archimage Antonidas dont l'imposante statue de ce dernier trône dans la Cité Pourpre. Les dirigeants de la Cité décidèrent d'arracher du sol celle-ci par la magie, la faisant voler sur un immense rocher et laissant à son emplacement un immense cratère encore visible aujourd'hui où une partie des ruines de la Cité Pourpre hantent les lieux. Dalaran fût dirigée jusqu'en Norfendre sous les ordres de l'Archimage Rhonin, de façon à faciliter la lutte contre le Roi Liche (Arthas)

Par la suite, Dalaran se déclarait neutre face au conflit qui opposait l'Alliance à la Horde. C'est dans ce contexte que la Cité Pourpre accueillait en son sein le Concordat Argenté, dirigé par Vereesa Coursevent et regroupant les Quel'dorei qui avaient survécus à la chute de Quel'thalas, mais également les Saccage-Soleil, dirigés par l'Archimage Aethas Saccage-soleil et qui regroupait les Sin'dorei faisant parti de la Horde (nom reprit par les Quel'dorei qui rebâtir le Royaume de Quel'thalas). Les conflits entre les Quel'dorei et les Sin'dorei se faisaient relativement discrets mais étaient bel et bien présents.

Cependant, le Roi Liche et le Fléau n'étaient qu'une partie des problèmes à laquelle Dalaran devait faire face. L'Aspect draconnique du Vol Bleu, Malygos le Tisse-sort, rendu fou par Aile de Mort le Destructeur (l'Aspect draconnique du Vol Noir, anciennement appelé Neltharion le Gardeterre) s'était mit en tête de mettre un terme à toute forme de magie sur Azeroth, attaquant sans relâche la Cité Pourpre jusqu'à ce que celui ci fût vaincu au cœur de son domaine : le Nexus.



Le Nexus, bastion du Vol draconnique Bleu.


Quelques années plus tard, Dame Jaïna Portvaillant avait fondé la Cité de Theramore. Une ville portuaire au cœur d'un marais des contrées de Kalimdor. Elle s'était lancée à la poursuite d'un artefact très puissant : l'Iris de Focalisation. Cet artefact était la propriété du Vol Bleu et c'est sans conteste que le dernier Aspect du Vol Bleu Kalecgos (connu comme l'Archimage Kalec) s'était lancé à la poursuite de celui-ci avec l'aide de Dame Jaïna. Mais très vite, la situation s'est mise à mal tourné. Alors que plus au Nord, Guet du Nord était tombé sous les attaques de la Horde menées par le nouveau Chef de Guerre Garrosh Hurlenfer. Mais les projets de l'Orc visait beaucoup plus loin. Tandis que Theramore était la proie de ses attaques, l'Iris de Focalisation avait été utilisé à des fins de faire une bombe de mana. Et tandis que Kalecgos luttait contre l'arme qui arrivait par le ciel, la Cité était évacuée à l'aide des portails fait par les mages présents.

L'Archimage Rhonin, alors présent sur Theramore, permit de limiter les dégats de l'explosion de la bombe en la menant vers lui, en haut du donjon central de la petite cité. L'explosion scella le sort de l'Archimage dont le sacrifice résonne encore aujourd'hui. La bombe avait tout détruit et nombreux furent ceux et celles qui n'avaient pu fuir. Des mages du Kirin Tor, des soldats de l'Alliance envoyés par le Roi Varian Wrynn, et même l'apprentie de Dame Jaïna, sa meilleure amie Kal'dorei, son Chambellan et tant d'autres... Altérée par la bombe de Mana, Dame Jaïna perdait brièvement la raison, s'emparant de l'Iris de Focalisation pour se venger sur Orgrimmar. C'est sans compter l'aide de Thrall et de Kalecgos dont elle s'était épris qu'elle renonçait à son dessin.

Cet événement allait marqué une page sombre de Dalaran, tandis que la Cité Pourpre pleurait l'Archimage Rhonin. La trahison des Saccage-Soleil dont l'un d'eux faisait parti du Conseil des Six et la seconde concernant le vol de la Cloche Divine à Darnassus avaient déclenchés la Purge de Dalaran. Dame Jaïna, devenue dirigeante du Kirin Tor, ordonna l'enfermement des Saccage-Soleil dont l'Archimage Aethas. Sans surprise, le Concordat Argenté s'alliait au Kirin Tor, Vereesa Coursevent étant désormais veuve de l'Archimage Rhonin. Les Saccage-Soleil furent enfermés au Fort Pourpre. Ceux qui résistèrent furent tués tandis que d'autres eurent l'opportunité de s'enfuir à temps.

Dame Jaïna Portvaillant après la bombe de Mana, pleurant Theramore.


Machinima reprenant l'histoire de la Chute de Theramore.


Très vite, Dalaran et le Kirin Tor perdirent leur neutralité et rejoignaient les rangs de l'Alliance dans un conflit qui avait mené cette fois jusqu'en Pandarie et qui perdurerait sur l'Ile du Tonnerre où le Kirin Tor s'opposerait aux Sin'dorei sur place. C'est uniquement lorsque Garrosh fût vaincu, que la paix reprit un temps sur la Cité Pourpre, après une longue campagne en Draenor alternative.

Mais aujourd'hui, Dalaran est de nouveau sur le pied de guerre. Déplacée au-dessus de la Tour de Karazhan, la Cité Pourpre se prépare à toutes les éventualités. Et tandis que l'Archimage Kadgar fait voter le retour des Saccage-Soleil au sein de la Cité, Dame Portvaillant refuse catégoriquement. Elle accuse la Horde d'avoir tué le Roi Varian Wrynn lors du premier assaut sur les Iles Brisées et se refuse à voir les Sin'dorei revenir. Ne préférant rester, elle décide de partir, laissant l'Archimage Kadgar reprendre les rennes du Conseil des Six. C'est après avoir essuyé une lourde attaque de la Legion Ardente en plein cœur de Dalaran que le Conseil des Six menèrent la téléportation de la Cité Pourpre aux Iles Brisées. De là, ils pourront lutter contre leurs ennemis...


Sources :

Dalaran.
Citadelle Pourpre.
Lordaeron.
Arathor.
• Livre - Arthas l'Ascention du Roi Liche.
• Livre - Le Deferlement.
• Livre - Le cycle de la Haine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arcanum-dalaran.forumactif.org
Méloromie
Admin
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: [Lore] Dalaran et le Kirin Tor   Ven 21 Oct - 10:45



Le Kirin Tor :


Le Kirin Tor est un Conclave, une Magocratie. C'est à dire une assemblée, un Sénat de mages dirigée par plusieurs Conseils qui prennent les décisions. Son siège se trouve à la Citadelle Pourpre. Il fût fondé suite à l'effondrement de la Cité-Etat de Stromgarde et se spécialise dans la recherche ainsi que le catalogage des sorts, des artefacts et des objets magiques. Son pouvoir reste important, à tel point qu'encore aujourd'hui, le Kirin Tor peut refuser le droit de pratiquer la magie à certaines personnes et permet la régularisation de la pratique de la magie sur Azeroth. Il reste d'ailleurs la principale Académie de magie depuis que les Sin'dorei ont rejoint la Horde.

Le Kirin Tor est dirigé par deux Conseils. Le principal étant le Conseil des Six aussi appelé le Conseil Souverain, composé d'Archimages y siégeant de par leur ancienneté. Il a pour rôle de diriger le Kirin Tor et la Cité-Etat de Dalaran. Le premier dirigeant notoire du Conseil des Six reste l'Archimage Antonidas dont la sagesse rayonnée au-delà de la Cité Pourpre. Le second Conseil est celui des douze, composé d'Archimages dont les membres sont élus en fonction de leur pouvoir. Souvent en désaccord avec le Conseil des Six, il a pour rôle de s'occuper des tâches souvent considérées comme "ingrates", la plupart du temps tourné vers l'administratif ou autres tâches que le Conseil Souverain juge correctes.


L'Archimage Antonidas utilisant l'Oeil de Dalaran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arcanum-dalaran.forumactif.org
Méloromie
Admin
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: [Lore] Dalaran et le Kirin Tor   Dim 23 Oct - 20:36


Un chant en Thalassien (Blizzcon 2007).

Quel'dorei et Sin'dorei


Le symbole des Quel'dorei.


Le Concordat Argenté :

Regroupant exclusivement les Quel'dorei (traduction du Thalassien en "Haut Enfant" ou "Enfant de Haute naissance"), le Concordat Argenté est dirigé par la Générale des Forestiers Vereesa Coursevent. Ce sont de précieux alliés du Kirin Tor et agissent souvent de concert malgré des idées et méthodes souvent divergentes. Le lien profond entre les deux organisations peut possiblement s'expliquer en partie dans le mariage entre l'Archimage Rhonin et la Générale des Forestiers Vereesa Coursevent.

Il regroupe de manière générale, les Quel'dorei qui ont survécus à l’explosion du Puits de Soleil et qui ont longuement combattus la douleur infligée par la soif de magie. Certains ayant eu l'aide des Puits de Nuit qui leur ont permis de rompre toute dépendance à ma magie.

Le Concordat est la représentation de l'Alliance au sein de la Cité Pourpre qui se veut neutre, tentant ainsi de faire basculer les décisions dans l'avantage de leur camps contre la Horde et les Saccage-Soleil.

Le symbole du Concordat Argenté est la représentation d'un lune argentée sur un fond bleu. Donnant surement une référence à "Lune d'Argent", en mémoire à leur Royaume.


"La Complainte des Bien-nés", chantée par Dame Sylvanas Coursevent.


L'emblème des Sin'dorei.


Les Saccage-Soleil :

Dirigés par l'Archimage Aethas Saccage-Soleil, ils sont composés des Sin'dorei (aussi traduit du Thalassien comme "Enfants du Sang"). Ils représentent une délégation diplomatique de la Horde au sein de la neutralité de la Cité-Pourpre et tente de faire pencher la balance en leur faveur. Mais très vite, les actes répétés de nombreux Sin'dorei de Dalaran pèsent lourds contre leur survie.

Les trahisons des Saccage-Soleil lors de la chute de Theramore et dont l'Archimage Aethas faisait parti du Conseil des Six du Kirin Tor, sans compter le vol de la Cloche Divine en Darnassus a conduit les Saccage-Soleil à leur perte, les condamnant soit à êtres enfermés au Fort Pourpre, soit à êtres tués, soit à s'exiler.

Durant l'épisode en Pandarie, les Saccage-Soleil se firent relativement discrets si l'on ne compte bien évidemment pas l'Ile du Tonnerre. Ils rentrèrent de nouveau en conflit avec le Kirin Tor et le Concordat Argentés qui convoitaient l'Ile et ses secrets.

Aujourd'hui, l'Archimage Aethas Saccage-Soleil a réussi à permettre aux siens de revenir dans la Cité Pourpre avec l'appuie du Conseil des Six. Les liens gardés avec quelques Archimages dont Modera et le départ de l'Archimage Jaïna Portvaillant aura permis à ceux ci de pouvoir reprendre leur place.


"Canticle Of Sacrifice", un hymne en Thalassien destiné au Roi Varian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arcanum-dalaran.forumactif.org
Méloromie
Admin
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: [Lore] Dalaran et le Kirin Tor   Dim 23 Oct - 23:07

Personnalités du Kirin Tor


Archimage Antonidas :

Né en l'an -51, l'Archimage Antonidas est probablement l'un des plus marquants. Très respecté de son temps et encore aujourd'hui, Antonidas a rejoint le Kirin Tor alors qu'il n'était qu'un petit garçon. Il faisait preuve d'une grande motivation dans son apprentissage et était déjà connu pour passer des heures plongé dans les livres de la bibliothèque de la Cité Pourpre. Il se démarquait rapidement des autres apprentis tandis qu'à l'âge de douze ans, il écrivait déjà une thèse qui s'intitulait "Les ramifications du perfectionnement du phénomène d'inversion des voyages dans le temps en pratique de magie quantifiable". Cette thèse lui valu d'obtenir l'écharpe de sagacité suprême du Kirin Tor et devin ainsi l'un des plus jeunes mages à l'obtenir. Quelques temps plus tard, le Conseil des Six l'honorait de nouveau, lui proposant une place officielle au sein de l'Illumination et de la Recherche avancée du Kirin Tor, dont le jeune homme qu'il était ne refusait pas, devenant l'un des plus jeunes à obtenir ce nouvel honneur.

Avec l'âge, sa maîtrise dans les magies défensives et la sagesse dont il faisait preuve ne faisaient qu’accroître sa position au sein du Kirin Tor. Il devint ainsi l'un des meilleurs candidats pour intégrer le Conseil des Six et devenait par ce biais Archimage. Il prouvait par ce biais qu'il était l'un des mages les plus sages mais également l'un des plus justes, devenant l'une des voix dominantes de la Cité Pourpre.



Quelques temps avant que la Seconde Guerre ne s'empare d'Azeroth, les dirigeants de chaque Royaumes de l'Alliance de Lordaeron s'étaient réunis en un sommet. L'Archimage Antonidas, envoyé sur place pour y représenter le Conseil des Six, faisait ainsi serment d'allégeance à l'Alliance. Sur le même temps, il portait une attention toute particulière à un jeune mage prometteur : Khadgar. Ce dernier avait été l'apprentie du Gardien de Tirisfal Medhiv, lors de la Première Guerre.

Tandis que la Seconde Guerre faisait encore rage, l'Archimage Antonidas confiait au jeune Khadgar la lourde tâche de mener la mission au-delà de la Porte des Ténèbres, en Outreterre, lui offrant par ce biais le titre d'Archimage. Lorsque la Seconde Guerre se termina, l'Archimage Antonidas prît le temps d’étudier les Orcs qui étaient prisonniers dans des camps. De ces études, il en publia de nombreuses thèses dont "La causalité de la guerre : une étude étendue sur la lassitude des orcs", "Contraste dans la tradition, la sociologie et les pratiques psychologiques orques avant et après la Deuxième guerre" ou encore "Étude empirique de la formulation et de l'histoire des magies gangrenées de haut niveau, et leur relation avec la race des orcs". Au final, les conclusions de ses thèses n'apportèrent que peu d'éléments convaincants. L'Archimage disait lui même que trouver une solution au malaise des orcs serait une entreprise quasiment impossible. A tel point qu'il supposait, voir affirmait que pour qu'ils puissent retrouver un mode de vie plus saint, ils se devaient de se tourner vers la spiritualité.


L'Alliance luttant contre les Orcs lors de la Seconde Guerre.


Mais rapidement, la situation dans les camps d'Orcs se dégradait du fait de leur surpopulation et des taxes trop lourdes pour entretenir ceux-ci. Les querelles entre les différents Royaumes reprennent quant à cette problématique, tandis qu'une étrange peste faisait lentement sa progression par le Nord. Après une enquête minutieuse sur cette épidémie, il fît la découverte que l'Archimage Kel'Thuzad, alors encore membre du Kirin Tor, avait usé des arts interdit : la Nécromancie.

La peste continuait son avancée dans le Royaume de Lordaeron, et le Conseil des Six avec à sa tête l'Archimage Antonidas proposèrent de mettre certaines zones en quarantaine. Mais le Roi Terenas n'était pas de cet avis et refusait d’accéder à la requête de la Cité Pourpre, craignant la réaction du peuple. C'est dans ce climat qu'un prophète se présenta devant l'archimage désormais âgé. Il l'avertit à propos de la peste, disant à Antonidas qu'Azeroth était perdue. Le prophète informa Antonidas que le seul moyen de sauver son peuple était de se diriger à l'ouest vers le continent de Kalimdor. Mais Antonidas avait déjà plus de soixante-dix ans. Il était sage, mais également de plus en plus prudent et borné. Même si son apprentie, dame Jaina Portvaillant, sentit la grande puissance du prophète et lui suggéra d'écouter ses paroles, Antonidas rejeta les propos du prophète, les tenant pour ceux d'un fou. L'Archimage décida malgré tout de continuer ses efforts dans l'étude de la peste du nord pour le bien de sa ville.





Extraits du journal d'Antonidas:
 


Au final, l'Archimage envoyait son apprentie Jaïna Portvaillant, en compagnie du Prince Arthas Menethil pour enquêter sur la peste. Mais tandis qu'Antonidas cherchait une solution pour arrêter l'épidémie, le Royaume sombrait de plus en plus tandis que le Prince Arthas était devenu fou. Ce dernier massacrant les habitants, brûlant Stratholme et voyageant vers le Norfendre pour chasser le seigneur de l'effroi Mal'Ganis.

Mais avant que l'Archimage puisse finir ses recherches, Arthas marchait sur la Cité Pourpre en compagnie de ce qu'était désormais devenu l'Archimage Kel'Thuzad : une Liche. Le Prince Menethil fît marcher son armée de mort-vivants sur la Cité Pourpre, passant par la Cité de Lordaeron et traversant la Clairière de Tirisfal, massacrant chaque individus sur sa route.

Antonidas, refusant de céder à ses adversaires le livre de Medivh, mena le combat pour défendre Dalaran. C'est après une longue longue lutte acharnée que l'Archimage rendait l'âme face à Arthas tandis qu'il s'emparait du livre et détruisait la Cité Pourpre.

Kel'Thuzad et Arthas entrèrent dans la citadelle Pourpre, prirent le livre de Medivh et invoquèrent Archimonde. Quand l'armée de morts-vivants quitta la ville à la recherche de nouvelles cibles, Archimonde démolit ses structures, faisant s'effondrer ses flèches magiques. Le Dalaran d'Antonidas, désormais sans dirigeant et ressemblant à un champ de bataille, n'était plus...

Sources :

Antonidas (FR).
Antonidas (EN).
Journal de l'Archimage Antonidas.
• Jeu - Warcraft 3 the frozen throne.
• Livre - Arthas, l'ascention du Roi Liche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arcanum-dalaran.forumactif.org
Méloromie
Admin
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: [Lore] Dalaran et le Kirin Tor   Mar 25 Oct - 8:57

Archimage Rhonin :

L'Archimage Rhonin Cœur-de-Dragon marqua profondément Dalaran de son emprunte, ainsi qu'Azeroth. Surnommé le "mage rebelle" ou encore "Rhonin Cheveux-rouges", il devient rapidement l'apprenti de l'Archimage Krasus (Korialstrasz, de son véritable nom).

Lors de la Seconde Guerre, sous ordre de son mentor l'Archimage Krasus, Rhonin s'aventure en Grim Batol, dans une mission d'infiltration pour secourir Alexstrasza la Lieuse-de-Vie, la Reine des dragons rouges prise aux mains des Orcs. C'est lors de cette mission qu'il fit la rencontre de Falstad Marteau-hardi (l'actuel dirigeant des nains du Clan Marteau-Hardi, siégeant au Conseil des Trois Marteaux qui dirige le peuple Nain) ainsi que de la Quel'dorei Vereesa Coursevent (l'actuelle dirigeante du Concordat Argenté). Leur mission se concluait par la libération de la Lieuse-de-Vie, ainsi que de la destruction de l'âme du Démon (un puissant artefact forgé par Aile de Mort).

Malgré la réussite de sa mission, Rhonin se fit capturé par Aile de Mort le Destructeur (anciennement Neltharion le Gardeterre). Devenu son pion et guidé par lui, Rhonin réussit à atteindre la forteresse naine de Grim Batol, maintenant occupée par les orcs du clan Gueule-de-Dragon. Ces derniers avaient réussit à emprisonner Alexstrasza et un de ses compagnons, Tyrannastrasz (surnommé "Tyran", il était l'un des plus puissants dragons rouges et était l'un des Consorts de la Lieuse-de-Vie). Forcés à procréer, maltraités et enchaînés, ils n'avaient d'autre choix que de constater l'utilisation que les orcs faisaient de leurs progénitures : des montures, avec lesquels les orcs devinrent maîtres des cieux. Fort heureusement pour l'Alliance, les nains Aerie (Capitale des nains du clan Marteau-Hardi aussi appelée "Nid-de-l'Aigle") avaient depuis longtemps domptés les griffons, lui permettant de résister, mais pas indéfiniment. Il fallait donc priver la Horde de ces montures.



Mais Aile de Mort avait d'autres plans. Il convoitait les œufs de la Reine des Dragons, Alexstrasza pour former son propre essaim. Trahi, Rhonin échappa de justesse à la mort, qui s'était présentée successivement sous la forme d'un golem de feu et d'un effondrement de rochers.

Après une longue bataille réunissant des orcs, des nains Marteaux-Hardis, Aile de Mort, Alexstrasza, deux autres dragons rouges ainsi que les trois autres Aspects: Ysera, Nozdormu et Malygos, l'Alliance fini par remporter la victoire, Aile de Mort fut défait et Alexstrasza put reconstituer son essaim. Suite a cette aventure, Rhonin et Vereesa deviennent tout deux ambassadeurs afin de rappeler aux mondes entiers la solidité que dois avoir l'alliance même dans les heures les plus sombres.

Marié à Vereesa Coursevent et bientôt parents de deux jumeaux, le couple aspirait à une vie paisible jusqu'à l'appel de l'ancien mentor de Rhonin : Krasus, qui demandait à Rhonin de venir l'aider pour une mission assez dangereuse, Rhonin voulut tout d'abord refuser jusqu'à ce que Vereesa demande à ce qu'il aille à cette mission par peur que leurs enfants naissent dans un monde chaotique. Rhonin et Krasus découvrirent une faille temporelle qui les renvoya 10000 ans en arrière lors de la première invasion de la Légion ardente en Azeroth (la Guerre des Anciens) où avec l'aide de Malfurion Hurlorage, Tyrande Murmevent, le demi-dieu Cénarius, et la Résistance Kal'dorei, ils repoussèrent l'invasion de la Légion Ardente.

Finalement, le Dragon Nozdormu permit à Rhonin de retourner vers le présent où Rhonin craignait que les enfants soit déjà naît ou pire, qu'ils soit déjà adultes. Fort heureusement, il arriva au moment où Vereesa commença à accoucher, donnant naissance aux jumeaux Giramar et Galadin, promis à de grandes choses. C'est à cette période qu'il devient le nouveau dirigeant de la Cité Pourpre, devenant l'Archimage Rhonin à la tête du Conseil des Six. Il participe par la suite au déplacement de Dalaran, fraîchement reconstruite, au dessus du Norfendre, d'où il mène des expéditions à but militaire contre le vol bleu et le Roi Liche.


L'Archimage Rhonin au côté de son épouse Dame Vereesa Coursevent.


Rhonin meurt au cours de la Chute de Theramore, en sauvant Dame Jaïna Portvaillant, nommant cette dernière la nouvelle dirigeante du Kirin Tor suite à une prophétie dont la Dame serait promise à un grand destin. Il laisse derrière lui une veuve éplorée ainsi que ses deux enfants. Encore aujourd'hui, son héroïsme et sa bravoure résonnent à travers les âges, tandis qu'une statue commémorative de l'Archimage se dresse désormais au cœur de la Cité Pourpre.

Sources :

Rhonin (FR).
Rhonin (EN).
Falstad Marteau-hardi.
Alexstrasza.
Tyranastrasz.
Nid-de-l'Aigle/Aerie.
• Jeu - World Of Warcraft : Wrath of the Lich King.
• Jeu - World Of Warcraft : Cataclysm.
• Jeu - World Of Warcraft : Mists Of Pandaria.
• Jeu - World Of Warcraft : Legion.
• Livre - La Nuit du Dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arcanum-dalaran.forumactif.org
Méloromie
Admin
avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: [Lore] Dalaran et le Kirin Tor   Mer 26 Oct - 8:51



Archimage Jaïna Portvaillant :

Dame Jaïna Portvaillant (ou plutôt Princesse Portvaillant) est originaire du Royaume de Kul Tiras, l'un des Sept Royaumes Humains et est la fille du Roi Daelin Portvaillant. Très jeune, Jaïna avait fait preuve d'une rare affinité avec la magie et fût envoyée rapidement sur Dalaran à l'âge de 11 ans, où l'Archimage Antonidas devint son mentor lorsqu'elle atteignait l'âge de 17 ans. C'est en rejoignant la Cité Pourpre qu'elle fît une halte à la Cité de Lordaeron et y rencontrait le Prince Arthas Menethil.

De longues années passèrent, et la jeune mage était toujours plus assidue dans ses études. La beauté et la grâce de la demoiselle avait fait chaviré des cœurs. Le Prince Kael'thas Haut-Soleil, héritier du Royaume de Quel'thalas tentait régulièrement de courtiser la jeune femme, mais sans succès. Depuis des années, Jaïna s'était éprise du Prince Arthas et les deux étaient déjà allé bien plus loin que de simples baisers.

Mais les temps aller changer. La Peste qui frappait Lordaeron avait inquiété l'Archimage Antonidas et ce dernier avait renvoyé un Prophète qui s'était présenté à lui pour le prévenir de la menace. Jaïna avait assisté à la scène et sentait en cet étrange homme une redoutable puissance. Mais c'était sans compter son mentor qui avait repéré avec une aisance la demoiselle dissimulée par un sortilège d'invisibilité. Malgré les conseils de la jeune mage, l'Archimage Antonidas se refusait à l'écouter concernant le Prophète qu'il considérait comme un simple fou.

Au final, la Princesse fût envoyée au côté du Prince Arthas pour enquêter sur les différents lieux où la Peste avait frappé. C'est au village de Brill qu'ils se rendirent dans un premier temps et y firent la première découverte des mort-vivants. Après avoir combattu les créatures, ils découvrirent du blé contaminé, portant le sceau d'Andorhal qui était en ce temps le plus important centre agricole du Royaume de Lordaeron et le principal fournisseur de blé. Là-bas, ils y firent la rencontre de l'Archimage Kel'Thuzad, devenu Nécromancien où Arthas lui ôta la vie. Puis, ils mirent le feu aux grains contaminés.



Mais l'horreur ne faisait que commencer pour la jeune mage déjà très affectée par ce qu'elle venait de voir sur Brill. Sur le retour pour la capitale de Lordaeron, ils passèrent par le village d'Hearthglen où ils constatèrent que le même blé contaminé était distribué aux villageois qui se transformèrent sous leurs yeux en mort-vivants. Tandis que le Prince Arthas tentait de contenir cette nouvelle vague avec ses hommes, Jaïna partait à la recherche d'Uther le Porteur de Lumière et les forces de la Main d'Argent pour obtenir leur aide. Lorsqu'ils revinrent sur les lieux, la ville était déjà la proie des flammes et le Prince Arthas se démenait tant bien que mal à survivre. Au final, ils repoussèrent l'attaque des mort-vivants menés par le démon de la Legion Ardente : Mal'Ganis.

La troupe se décidait à poursuivre le chef de cette invasion, rejoignant l'imposante cité de Stratholme, afin de le tuer. Mais il était déjà trop tard, tandis que les citoyens mangeaient le pain fait à partir du blé contaminé. Ils étaient condamnés, et le groupe le savait. Le Prince Arthas décidait de prendre une décision lourde de conséquences : tuer les citoyens avant qu'il ne soit trop tard. Mais Uther et Jaïna n'étaient pas de cet avis, et se refusaient de massacrer jusqu'aux enfants, estimant que les citoyens étaient des innocents qu'il fallait protéger. Le Prince ne changeant d'avis, il démit Uther de sa position. Jaïna tournait alors le dos à Arthas, ne préférant assister à cela tandis qu'Uther et la Main d'Argent le quittèrent également.



La Purge de Stratholme dans Warcraft III.


Revenant à Stratholme après le massacre, Jaina et Uther furent horrifiés par le carnage qui s'y était passé. Le Prophète apparut à la jeune femme tandis qu'ils rentraient, lui disant de rassembler les survivants et de partir loin vers l'Ouest, vers les terres oubliées de Kalimdor. Elle partit juste avant l'invasion du Fléau, accompagnée d'une poignée d'humains, de Quel'dorei et de quelques nains de Forgefer.

Ils arrivèrent sur le continent, dans la région des Tarides. Mais la Dame préféra explorer d'avantage les terres, laissant un petit groupe établir un camp le long du rivage. Mais le groupe s'aperçut de l'existence d'Orcs menés par Grom Hurlenfer. Thrall arriva, tuant les humains et sauvant Grom. Jaina, qui s'était établie dans les montagnes des Serres-Rocheuses, d'où elle pouvait voir toute la région environnante, sentait une grande puissance magique dans ces montagnes.

Thrall, sentant lui aussi cette énergie, parvint à arriver en haut de la montagne en détruisant les camps humains, tandis que Jaina entrait à l'intérieur, afin de trouver la source de l'énergie. Elle tomba nez-à-nez avec Thrall et Cairne Sabot-de-sang, qui l'avaient suivie. Ils allaient se battre quand l'oracle de la montagne, qui n'était nul autre que le Prophète, les arrêta. Il leur dit de s'allier, disant qu'ils ne pourraient faire face seuls à l'avancée de la Légion Ardente, qui venait pour s'approprier les énergies de l'Arbre Monde. Mais au même moment, à Orneval, Grom, corrompu par Mannoroth, tuait le demi-Dieu Cenarius...



Toutefois, la magie démoniaque du démon ne pouvait être vaincue par de la simple magie arcanique. La sorcière créa une orbe capable d'enfermer Grom, puis à l'aide des chamans de Thrall et de ses prêtres Quel'dorei, « purifia » Grom. Thrall et celui-ci tuèrent Mannoroth, libérant ainsi totalement les orcs de la Nouvelle Horde de l'emprise de la Légion Ardente, mais au prix de la vie de Grom.

Marchant plus au nord, et entrant dans la forêt d'Orneval, ils durent faire face aux attaques des Kal'dorei qui les croyaient alliés avec la Légion. Jaïna, Thrall, et la Grande Prêtresse d'Elune Tyrande Murmevent accompagnée de l'Archidruide Malfurion Hurlorage eurent une vision et se rencontrèrent dans l'une des clairières d'Orneval. Le Prophète apparu ainsi, demandant aux trois races de s'unir contre la Légion Ardente. Sur les pentes du Mont Hyjal, ils découvrirent qu'Archimonde et ses troupes étaient déjà en train de le gravir. Les trois races bâtirent plusieurs bases pour ralentir leur avancée. La base de Jaina était en première ligne, et fut donc la première à tomber. Thrall et celle-ci se replièrent ensuite jusqu'à la dernière ligne avant Nordrassil, la base elfe. Archimonde tomba dans le piège de Malfurion, et fut finalement tué par la magie immortelle des elfes de la nuit, mais au prix de la destruction de l'Arbre-Monde,Nordrassil, et la perte de leurs puissants pouvoirs, confiés par les Aspects draconiques eux-même.



Archimonde tentant de dévorer Nordrassil - Warcraft III.


Dame Jaina mena les réfugiés humains sur une île inhabitée, et y fonda la citadelle de Theramore. Lorsque Rexxar vint à sa rencontre afin de demander la raison pour laquelle elle avait voulu assassiner Thrall, elle lui répondit qu'elle n'en savait rien. Ils s'aperçurent qu'un camp humain était attaqué par des Nagas, puis ils virent qu'un des soldats portait l'emblème de Kul'Tiras. Jaina comprit que son père, Daelin Portvaillant, venait à sa rencontre. Celui-ci prit ensuite le contrôle de Theramore, en ordonnant d'attaquer Orgrimmar, la nouvelle capitale de la Horde. Thrall le repoussa et lança alors la Horde au complet, contre la citadelle de l'île fortifiée. Jaina se retrouva devant un choix difficile : allait-elle aider son père à repousser l'attaque des Orcs, ou bien aider la Horde à vaincre l'Amiral ? Elle finit par aider Thrall en ordonnant à ses soldats de rester passifs à l'attaque des orcs. Malgré ceci, son père utilisa les forces de sa fille avec les siennes. Daelin et l'armée de Kul Tiras en poste furent vaincus, et les derniers mots de Jaina à son père furent "Pourquoi ne m'as tu pas écouté ?"

Theramore et Durotar restèrent dans une paix relative durant 3 ans. Seuls quelques incidents de navires provoquèrent une tension suffisante pour que les gobelins, qui contrôlent le seul port neutre de la région, Cabestan, se plaignent, non sans cacher qu'ils favorisaient amplement la Horde. Malgré les tensions, Thrall demanda l'aide de Jaina pour déplacer une horde de Lézard du Tonnerre arrivés mystérieusement aux Collines du Tonnerre. Jaina essaya de les déplacer vers une large zone inhabitée sur les bord est de Mulgore, mais fut très surprise de découvrir qu'une immense puissance magique résidait à cet endroit, afin de protéger son unique habitante : Aegwynn. L'ancienne Gardienne révéla ce qui provoquait les tensions entre Durotar et Theramore : un démon mineur, Zmodlor, avait reconstitué la Lame Ardente, et était en train de tourner les deux puissances l'une contre l'autre.

Jaina et Aegwynn retournèrent à Theramore, où elles découvrirent que le propre Chambellan de Jaina était un agent de la Lame Ardente. Après s'en être occupés, ils se tournèrent vers Zmodlor. Malheureusement, il était épaulé par un groupe de démonistes. Jaina faillit être tuée, mais Aegwynn utilisa sa propre énergie vitale pour la maintenir en vie, et Jaina put tuer les démonistes et renvoyer Zmodlor dans le Néant Distordu. Aegwynn survécut, et assumera désormais les tâches de Chambellan de Jaina jusqu'à ce que l'ancienne Gardienne meurt.



Quand Brann Barbe-de-Bronze apprend que Yogg-Saron s'est échappé d'Ulduar, le Roi Varian Wrynn et elle convoquent une réunion à Dalaran. Mais tout ne se passe pas comme prévu, tandis que Thrall et Garrosh arrivent sur les lieux, invités par la Dame. Après une confrontation musclé entre le Roi et Garrosh, ils partirent chacun de leur côté, laissant Jaïna et Brann.

S'en suivie une longue lutte en Norfendre où elle se joignait aux forces de l'Alliance en compagnie du Roi Varian Wrynn pour défaire l'emprise du Roi Liche. Dans les Salles des reflets, elle parle un moment avec le fantôme d'Uther, avant que celui-ci ne soit aspiré par Deuillegivre, l'épée maudite du Roi-Liche Arthas. Puis, Arthas s'en va, déléguant le soin de la tuer à ses mort-vivants, mais elle le suit jusque dans sa fausse salle du trône, avant que les portes ne se referment derrière elle...

Plusieurs années passèrent et la Dame fit prospérer sa Cité : Theramore. Elle se joint à Kalecgos dans la lutte contre la Horde afin d'aider à récupérer un puissant artefact du vol draconique bleu, l'Iris de Focalisation. Mais celui-ci sert à un dessin bien plus sombre, tandis que Garrosh et sa Horde anéantisse Guet-du-Nord. Le Kirin Tor et le Concordat Argenté et quelques membres des Saccage-Soleil vinrent aider la Dame à protéger la Cité. Lorsque Jaina se rendit compte que la Horde était sur le point de lâcher la bombe de mana, Rhonin s'assura que Vereesa était assez loin pour ne pas être blessée, puis il ouvrit un portail pour sauver la dirigeante de Théramore, tout en attirant le projectile sur lui. Jaina résista et tenta de se sacrifier à la place de son sauveur, mais Rhonin la poussa à travers le portail, avant de mourir. L'explosion altéra Jaïna à travers le portail, lui offrant la teinte de cheveux qu'elle possède encore aujourd'hui. Une chevelure blanche dont une mèche blonde résiste à l'avant.

Ayant tout perdu, elle céda à sa colère et voulu détruire Ogrimmmar par un déferlement d'élémentaires par le biais de l'Iris de Focalisation qu'elle avait réussie à reprendre. Thrall et Kalecgos arrivèrent pour la résonner, difficilement. Aveuglée par sa haine, elle blâma Thrall d'avoir fait de Garrosh Hurlenfer le Chef de la Horde, et était prête à le tuer s'il se dressait contre elle. Kalecgos prit la parole à son tour et fit remarquer à la magicienne qu'elle suivait le même chemin qu'Arthas. Un chemin où seule la violence régnerait. Le dragon bleu parvient finalement à la raisonner et à apaiser sa haine. C'est au détour des ruines de Theramore que le dragon déclarait alors sa flamme à la Dame, ne la quittant plus désormais.

Suite aux événements de l'opération du bouclier, le Prince Anduin Wrynn alla parler avec elle de l'incident de Theramore et de sa position par rapport a la Horde depuis son avènement en tant que chef du Kirin Tor. Elle lui déclara que celui-ci resterait neutre car le Concordat argenté et les Saccage-Soleil se doivent de coopérer pour devenir un phare pour la paix entre la Horde et l'Alliance, car ces-derniers ne partagent pas tous les décisions de Garrosh Hurlenfer. De plus, Dalaran est le foyer des Elfes et elle est même prête à pardonner à la Horde pour Theramore: elle croit fermement qu'ils ont bon fond.


Dame Jaïna Portvaillant, usant de l'Iris de Focalisation pour détruire Orgrimmar.


Malgré tout cela, après un accident survenu à Darnassus, la Horde s'y infiltra pour y voler la Cloche Divine, un puissant artefact Mogu ayant le pouvoir de détruire des armées entière. Dans les mains de Garrosh, cela aurait eu des conséquences effroyables. Les voleurs ont laissé des traces de magie arcanique menant à un portail sur Dalaran. Jaina, se sentant trahie une nouvelle fois par la Horde, décida de purger Dalaran de tous les Sin'dorei présents dans la ville, ceux qui se rendaient étant envoyés dans le Fort Pourpre tandis que les plus résistant étaient exécutés avec l'aide de Vereesa Coursevent. Jaina jura ensuite l'allégeance du Kirin tor à l'Alliance. A la défaite de Garrosh, elle tenta de convaincre Varian de détruire la Horde mais le roi d'Hurlevent se contenta d'adresser un message à Vol'jin et d'établir une paix fragile...

La Dame participa au procès de Garrosh en Pandarie. Lors de ce procès les relations entre Jaina et Kalec furent mises à rude épreuves, ce dernier lui reprochant d'être rancunière et d'alimenter une haine envers la Horde et Garrosh. Il eu peur que cette haine ne disparaisse pas, même après le procès. Mais Jaina s'en rendis compte, et reçut même une lettre de compassion de Vol'jin suite à son témoignage douloureux évoquant l'annihilation de Theramore. Elle finit par sauter dans les bras de Kalec renforçant leur amour et commença à pardonner à toute la Horde. Malgré cela lors du jugement, Jaina et Tyrande furent tendues, en effet, Tyrande avait fait renaître de douloureux souvenirs de Jaina de même que les questions qu'elle lui avait posé. A la fin Tyrande s'excusa et agit avec une grande compassion, de ce fait les deux dirigeante se réconcilièrent.

Le lieu du procès fut attaqué par des Orcs Gueule-de-Dragons, tandis que le dragon du Vol de Bronze Kairoz (de son nom complet Kairozdormu) qui était chargé de représenter les scènes décrient en faveur de Garrosh, via un artefact qu'il avait mit en place avec Chromie (de son nom complet Chronormu) en utilisant les sables du Temps. Kairoz brisait ainsi l'artefact, emportant Garrosh avec lui en passant par un portail formé par l'artefact lui même. Dans la salle du procès, chacun luttait contre son propre double maléfique et contre les Orcs. Jaïna y perdit la vie. Du moins... Un court moment. L'Astre Vénérable Chi Ji la Grue Rouge vient à redonner un souffle de vie à l'Archimage Portvaillant, informant les présents que son heure n'était pas venue et qu'elle était promise à un plus grand destin...



Aujourd'hui, l'Archimage est en deuil. La mort du Roi Varian Wrynn, qui était pour elle comme un frère, la blessait jusqu'au plus profond de son êtres. Leur assaut sur les Iles Brisées résulte d'un échec cuisant pour l'Alliance comme pour le Kirin Tor. De retour sur Hurlevent pour les funérailles du Roi, elle resta au côté du nouveau Roi Anduin Wrynn pour le conseiller. Mais l'appel à la paix et l'unification désirée par le Prophète Velen et le jeune Roi déplaisait à l'Archimage qui se refusait de participer à cela. Se réfugiant sur la Cité Pourpre, la Dame ne s'était pas remise des événements récents que déjà l'Archimage Khadgar demandait au Conseil des Six de reprendre les Saccage-Soleil et la neutralité de la Cité Pourpre. Furieuse, Jaïna se téléportait on ne sait où, délaissant sa place de leader du Kirin Tor au profits de l'Archimage Khadgar...

Sources :

Jaina Portvaillant (FR).
Jaina Portvaillant (EN).
Kul Tiras.
Theramore.
• Jeu - Warcraft III : Wrath of the Lich King.
• Jeu - World Of Warcraft : Wrath of the Lich King.
• Jeu - World Of Warcraft : Cataclysm.
• Jeu - World Of Warcraft : Mists of Pandaria.
• Jeu - World Of Warcraft : Legion.
• Livre - Arthas : l’Ascension du Roi Liche.
• Livre - Le cycle de la Haine.
• Livre - Le Déferlement.
• Livre - Crime de Guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arcanum-dalaran.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lore] Dalaran et le Kirin Tor   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lore] Dalaran et le Kirin Tor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort du Roi-Liche, le RP et Kirin Tor.
» Dalaran: future capitale du RP?
» Les royaumes connectés à Dalaran en interserveur.
» Début des events pré-cata ou pas ?!
» Dalaran et RP.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcanum Dalaran :: L'Antre des savants :: La Bibliothèque-
Sauter vers: